Notion de réaction au feu

Définition

La réaction au feu caractérise la capacité d’un matériau à s’enflammer et à ne pas contribuer à la propagation de l’incendie. L’arrêté du 21 novembre 2002 définit les modes de classement des matériaux selonle système des Euroclasses, fondé sur des méthodes d’essais européennes.

Selon ce système (norme NF EN 13501-1), les matériaux sont répartis selon sept classes de performance allant de A1, A2, B, jusqu’à F :

  • A1 : matériaux qui ne contribuent pas à l’incendie
  • A2 : matériaux qui ne contribuent pas significativement à l’incendie (ni avant, ni après le flash-over)
  • B : matériaux qui ne peuvent pas contribuer à l’incendie avant le flash-over, mais bien après celui-ci
  • C : matériaux qui peuvent contribuer à l’incendie avant le flash-over, après plus de 10 minutes d’incendie localisé
  • D : matériaux qui peuvent contribuer à l’incendie avant le flash-over, dans la période comprise entre 2 et 10 minutes d’incendie localisé
  • E : matériaux qui peuvent contribuer à l’incendie avant le flash-over, dans les 2 premières minutes d’un incendie localisé 
  • F : matériaux ne pouvant pas être l’objet de mesures de performance (matériaux non classés)

L’acier en tant que matériau incombustible est classé dans la catégorie la plus performante, c’est-à-dire A1.

Le système des Euroclasses utilise deux critères supplémentaires :

1- critère de dégagement de fumée noté s pour smoke 

  • s1 : faible quantité/vitesse
  • s2 : moyenne quantité/vitesse
  • s3 : haute quantité/vitesse

2- critère de dégagement de gouttelettes enflammées

  • d0 : pas de gouttelettes/particules enflammées avant 600s ;
  • d1 : pas de gouttelettes/particules enflammées persistant plus de 10 s avant 600s
  • d2 : ni d0 ni d1 ;

Equivalence avec l’ancien classement français

Avant cette harmonisation européenne, le classement français utilisait un unique critère relatif à la capacité du matériau à s’enflammer et à contribuer à l’incendie noté M avec les degrés suivants :

  • M0 : incombustible
  • M1 : combustible mais ininflammable
  • M2 : combustible et difficilement ininflammable
  • M3 : combustible et moyennement ininflammable
  • M4 : combustible et facilement ininflammable

De nombreux textes réglementaires comportent l’un ou l’autre voire les deux systèmes de classement.

La correspondance entre ces deux classements est la suivante :

Christophe Thauvoye, chef du service recherche incendie, CTICM