Formulaire RDM – Calcul des poutres #2

le

Hypothèses et conventions

  • Les sollicitations internes sont définies comme agissant de la partie à droite de la coupure sur la partie à gauche ;
  • Les conventions de signe pour les réactions sont:
    • forces verticales positives orientées vers le haut ;
    • moments positifs dans le sens trigonométrique.
  • Le repère local pour la position des sections et le calcul de la flèche est indiqué sur chaque figure ;
  • Les conventions de signe pour les sollicitations internes sont :
    • effort normal positif dans le sens x local positif ;
    • effort tranchant positif dans le sens y local positif ;
    • moment fléchissant positif dans le sens trigonométrique.
  • Les conventions de signe pour les diagrammes sont indiquées sur chaque figure.

Configurations traitées

  • Poutres isostatiques à une travée sur deux appuis (série Axx) ;
  • Poutres isostatiques à deux travées sur deux appuis (série ACxx) ;
  • Poutres hyperstatiques bi-encastrées (série Bxx) ;
  • Poutres isostatiques en console (série Cxx) ;
  • Poutres hyperstatiques à une travée encastrées-appuyées (série Dxx) ;
  • Poutres hyperstatiques à deux travées, encastrées-appuyées (série DCxx).

Pour chaque configuration, le formulaire donne généralement :

  • Les réactions aux appuis ;
  • L’effort tranchant et le moment fléchissant le long de la poutre ;
  • La position et la valeur du moment maximal ;
  • La déformée en flexion ;
  • La flèche verticale en diverses sections, y compris la flèche maximale ;
  • Les rotations au droit des sections singulières, le cas échéant ;
  • L’énergie de déformation en flexion.

Lire la suite en téléchargeant le formulaire

Pierre-Olivier Martin, directeur projets de recherche, CTICM